facebook twitter YouTube
logo EPTB
Accueil » actualités » Luttons massivement contre la Jussie et l’Ambroisie !

Luttons massivement contre la Jussie et l’Ambroisie !

L’EPTB Saône et Doubs souhaite mobiliser les acteurs de l’eau, mais aussi la population, pour une veille accrue de deux espèces de plantes hautement invasives facilement repérables en ce moment : la Jussie à grande fleur et l’Ambroisie à feuilles d’armoise.

Ambroisie
Ambroisie

Pourquoi sont-elles problématiques ?

La Jussie colonise à une vitesse impressionnante les zones en eau stagnante (mares, bras morts, étangs, berges humides…) compromettant le développement de la vie aquatique et plus largement la biodiversité
des secteurs contaminés.
L’Ambroisie affectionne les secteurs remaniés (terres nues, bancs de graviers, cultures, friches, bords de route) et s’avère être hautement allergisante pour toute personne respirant son pollen. En outre, chaque pied de cette plante annuelle produit 1000 graines viables pendant 30 à 50 ans… Imaginez ça sur des terrains voués à de la restauration de zones humides… Les terres sont alors considérées comme « polluées »…

Quelle est la réglementation ?

Ces deux espèces font l’objet d’une réglementation stricte :

  • La Jussie est interdite de commercialisation, introduction dans le milieu naturel… par arrêté du 2 mai 2007
  • L’Ambroisie doit être systématiquement détruite par les propriétaires des parcelles touchées selon les arrêtés pris par département ou région. Pour ce qui concerne notre territoire d’intervention, l’Ain, la Saône-et-Loire, le Jura, le Doubs, la Haute-Saône et le territoire de Belfort possèdent un arrêté spécifique.

Quel rôle pouvez-vous jouer ?

Parce que le meilleur moyen de lutte contre ces 2 plantes reste la détection précoce, nous comptons sur vous pour nous signaler les éventuels foyer de Jussie ou d’Ambroisie que vous pourrez observer (date de l’observation, commune, lieu-dit, photo).

Ouvrez l’œil, et n’hésitez pas à solliciter l’EPTB Saône et Doubs !

« Retour à la liste des actualités