EPTB Saône Doubs
Accueil > Articles indépendants > La nappe alluviale de la Saône

La nappe alluviale de la Saône 58 zones stratégiques à préserver pour l’eau potable

Le Val de Saône constitue un territoire où s’exercent de multiples pressions d’occupation de l’espace. Il est marqué par un important développement périurbain et des infrastructures et une évolution constante des pratiques agricoles. Sur ce même territoire, les besoins en eau potable augmentent régulièrement.

Plaquette nappe alluviale SaôneLa nappe alluviale de la Saône constitue la principale ressource pour l’alimentation en eau potable (AEP). Elle est sollicitée par 390 captages et alimente près de 900.000 habitants.

Ce constat est à l’origine de l’inscription de la nappe alluviale de la Saône comme ressource stratégique pour l’alimentation en eau potable, dans le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Rhône-Méditerranée.

Afin d’identifier précisément les zones alluviales (ressources majeures) devant être préservées pour l’alimentation en eau potable actuelle et future, une étude globale de la nappe a été réalisée en 2010, sous maîtrise d’ouvrage EPTB Saône et Doubs, avec le concours financier de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerrannée, des régions Bourgogne et Rhône-Alpes et de la Communauté Urbaine de Lyon.

logo financeurs étude nappe alluviale saône

Cette étude a permis de mettre en évidence 58 zones stratégiques, actuellement exploitées ou non. Les secteurs à préserver pour l’alimentation future des populations représentent 29.000 hectares de la nappe alluviale.

Les résultats de cette étude sont téléchargeables grâce aux liens ci-dessous. Le Volume 7 dresse en particulier le bilan des ressources à préserver pour le futur ainsi que leur localisation géographique.

En savoir plus

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0