facebook twitter YouTube
logo EPTB
Accueil » l’eptb » présentation

présentation

Depuis 1991, l’Établissement Public Territorial de Bassin Saône et Doubs est un acteur institutionnel et interlocuteur privilégié sur le bassin versant de la Saône. Il intervient autant à l’échelle du bassin versant qu’au plan local pour les communes, communautés de communes, agglomérations…

Localement, les problèmes d’inondations et de pollutions, les dégradations des cours d’eau, les menaces sur le maintien de la biodiversité ainsi que les situations de déséquilibres de la ressource en eau exigent donc des réponses adaptées et des dispositifs de gestion concertée.

L’EPTB initie et coordonne les politiques publiques de l’eau, en s’attachant à être le garant de la cohérence des interventions sur le bassin versant de la Saône. Sa reconnaissance en 2007 en tant qu’EPTB affirme ce rôle de cohérence et en fait une structure de solidarité à l’échelle de tout le bassin versant. 

L’EPTB est une structure d’assistance technique et administrative auprès des collectivités et des maîtres d’ouvrage, d’étude et de conduite de projets, d’élaboration de programmes et des plans de financement. L’Établissement intervient sur 2 000 communes du bassin versant sur les thématiques d’inondation, d’amélioration de la qualité et de la ressource en eau, des zones humides et de de la biodiversité.

Pour accompagner ces action en matière de gestion de l’eau et permettre une meilleure compréhension des enjeux, l’EPTB propose des programmes de sensibilisation et des formations.

qu’est-ce qu’un eptb ?

C’est un groupement de collectivités territoriales constitué en vue de faciliter, à l’échelle d’un bassin ou d’un groupement de sous-bassins hydrographiques, la prévention des inondations, la gestion équilibrée de la ressource en eau ainsi que la préservation des milieux aquatiques et humides.
Il veille à la cohérence des politiques (eau, aménagement du territoire, agriculture, économie…) et des différentes échelles (sous-bassins et bassin). Un EPTB se positionne de fait comme une structure de solidarité sur un bassin, et permet une mutualisation des moyens et donc une économie d’échelle.