facebook twitter YouTube
logo EPTB
Accueil » actions » contrats de rivière et sage » contrat de rivière du doubs

contrat de rivière du doubs

Jusqu’en 2014, malgré son caractère emblématique pour la région, la vallée du Doubs de la frontière Suisse à la Saône ne bénéficiait d’aucune démarche de gestion concertée des cours d’eau. Véritable outil au service des collectivités, le Contrat de rivière Vallée du Doubs et territoires associés est venu combler ce manque.

Après 4 années de mise en œuvre, le Contrat a déjà permis d’améliorer les connaissances sur les cours d’eau concernées, de mettre en œuvre l’animation et la concertation nécessaires à l’émergence de projets, et de voir aboutir les premières réalisations.

Suite à la réalisation d’un bilan à mi-parcours en 2017-2018, le programme d’actions 2019-2021 a été mis à jour et recentré autour d’opérations techniquement réalisables et acceptées localement. 

Le territoire s’étend de la frontière Suisse à Bremoncourt (25) jusqu’à la confluence du Doubs avec la Saône à Verdun sur le Doubs (71).

Chiffres clés

  • 7 sous-bassins versants : Doubs médian, Doubs moyen, basse vallée du Doubs, Cusancin, Clauge, Orain et Guyotte
  • 1 région : Bourgogne-Franche-Comté
  • 3 départements : Doubs, Jura, Saône-et-Loire
  • 4 185 km²
  • Environ 1000 km de cours d’eau (Doubs et affluents)
  • 426 communes tout ou partie concernées
  • 9 communautés de communes
  • 3 agglomérations
  • 4 syndicats

Au regard de l’occupation du sol et des caractéristiques physiques des différents sous bassins versants, les enjeux identifiés lors de l’élaboration du dossier sommaire de contrat de rivière de la vallée du Doubs sont très différents selon les secteurs du territoire.

  • La partie amont du territoire est très anthropisée. Le Doubs traverse 3 agglomérations importantes (Montbéliard, Besançon et Dole) et fait l’objet d’un usage de navigation à l’aval de Montbéliard. La continuité écologique aquatique et terrestre est fortement dégradée : présence de nombreux ouvrages, dont la plupart constituent des obstacles à la circulation des poissons et sédiments, boisements de berges altérés. Les zones humides et annexes alluviales sont naturellement peu présentes et souvent relictuelles.
  • A l’aval de Dole en revanche, la rivière Doubs est caractérisée par une mobilité latérale très importante et l’absence de seuils ou barrages, et par une richesse écologique importante. Cette rivière dynamique constitue également un risque pour les riverains : malgré de nombreux aménagements réalisés (digues, enrochements, recoupement de méandres), les cures causent encore des dégâts importants
  • Sur l’ensemble du territoire, les affluents sont souvent très aménagés, marqués par des travaux de rectification, de recalibrage, par la présence de plans d’eau, et une altération fréquente de la qualité des eaux.

Le programme d’actions 2019-2021 a été réactualisé suite au bilan à mi-parcours :

  • 64 actions, 16 maîtres d’ouvrage engagés
  • 35 actions programmées sur le Doubs dont 18 prioritaires
  • 29 actions programmées sur les affluents dont 18 prioritaires
  • 11,9 millions d’€

Axe 1
Préserver et restaurer les fonctionnalités écologiques et morphologiques des cours d’eau et milieux aquatiques associés

  • Rétablir la continuité écologique longitudinale sur le Doubs et ses affluents
    > Restaurer la continuité piscicole et sédimentaire des cours d’eau
    > Restaurer la continuité écologique terrestre

  • Améliorer le fonctionnement éco-morphologique du Doubs et de ses affluents
    > Restaurer l’espace de bon fonctionnement du Doubs
    > Restaurer les affluents

Axe 2
Améliorer la qualité physico-chimique des eaux

  • Mettre en place un système de veille et d’appui technique pour la mise en œuvre des politiques publiques existantes en matière de réduction des pollutions

  • Mettre en œuvre les actions identifiées comme prioritaires pour l’amélioration de la qualité des eaux

Axe 3
Instaurer une dynamique globale et de concertation sur le bassin versant, et une démarche de communication et de sensibilisation autour des problématiques liées à l’eau

  • Mettre en œuvre une animation renforcée et une assistance technique sur l’ensemble du territoire
  • Développer une démarche d’information et de communication autour du contrat
  • Sensibiliser le grand public et les scolaires aux enjeux du territoire en matière de gestion des cours d’eau
  • Élaborer un programme de suivi et d’évaluation de l’état des milieux

Comité de rivière

  • Stéphan WOYNAROSKI
    Président du Comité de rivière, Conseiller Régional de Bourgogne – Franche-Comté, délégué à la biodiversité, aux parcs et à l’agenda 21
  • Patrice VERNIER
    Vice-président Doubs médian, Conseiller Communautaire à PMA
  • Thierry MAIRE DU POSET
    Vice-Président Doubs moyen, Vice-Président du Département du Doubs
  • Daniel BERNARDIN
    Vice-Président Basse Vallée, Vice-Président du Grand Dole

   Plaquette Contrat de rivière du Doubs      Dossier bilan mi-parcours Contrat de rivière du Doubs


> Documents du Contrat / Programme d’actions 2019-20121

> Documents du Contrat  (juin 2014)

> Diaporamas et compte-rendu des Comités de rivière

> Présentation de l’Observatoire de la mobilité de la basse vallée du Doubs le 22 janvier 2016

Antenne de l’EPTB à Besançon
10 avenue Clémenceau – 25000 BESANCON

Florence CARONE
Chargée de missions Doubs médian
03 81 87 00 00 – 06 71 45 96 56
florence.carone@eptb-saone-doubs.fr

Hélène LAMBERT
Chargée de missions Doubs moyen
07 77 84 00 90
helene.lambert@eptb-saone-doubs.fr

Film de présentation
de la Basse Vallée du Doubs

Travaux de restauration
de mortes à Chaussin (39)

Travaux de restauration
du Bié de Colombier-Fontaine

Exposition itinérante Doubs

Exposition itinérante « Le Doubs voyage,
une rivière à partager »